Andy Warhol (1965)
play
    • Partager :
  • |
  • 3606
  • VIEW
DETAILS

L’École de New York – MÉTAMORPHOSES – (1965, RTBF, 40′)

(Images d’archives SONUMA)

 

« Je fus invité à la Factory où je me souviens encore de l’effroi d’Andy Warhol lorsqu’il me vit entrer dans son atelier avec mon cameraman braquant sur lui sa grosse Bolex. Il filmait lui-même avec sa petite Bell & Howell, une femme et trois camarades assis sur un grand divan et grignotant des bananes. Je lui demandai si je pouvais lui poser quelques questions : « Oh non ! Je n’ai rien à dire ». L’année suivante, passé maître dans l’art de la communication, il prouva amplement le contraire. Les tableaux de fleurs posés contre les murs de son atelier attendaient leur départ pour la petite galerie des Sonnabend à Paris, où elles n’eurent aucun succès. Personne n’en acheta. Aujourd’hui, il faudrait des millions pour en acquérir une. »

Jean Antoine

 

« Dans une ville en plein bouillonnement artistique, présenté par Jean Antoine comme le creuset de l’art contemporain et de toutes les recherches esthétiques, le réalisateur va à la rencontre d’artistes qu’il interviewe dans leur atelier. Chaque séquence est liée à la personnalité de l’artiste. Ceux qui parlent bien de leur trajectoire comme Jim Dine (le happening, l’autoportrait, la puissance énergétique de la ville), George Segal (ses différents métiers, l’observation de quotidien, l’importance des stimulations externes), Roy Lichtenstein (le cartoon, la publicité et l’espace) ; ceux que l’on voit au travail comme la sculptrice Lee Bontecou ou Andy Warhol pris dans le tournage d’un plan dans sa célèbre Factory, ou encore les artistes secrètes et névrosées, la japonaise Yayoi Kusama ou la sud-américaine Marisol. Ce film est remarquablement intéressant car chaque portrait amène un document exceptionnel sur des créateurs encore au début de leur carrière et qui allaient devenir extrêmement célèbres. Les voir et les entendre constituent une archive précieuse (certaines parties sont en anglais non sous-titrés). »

Jacqueline Aubenas

 

Extraits associés : Yayoi Kusama, Roy Lichtenstein, Jim Dine


Réalisation et texte : Jean Antoine
Images : Jean Roch
Son : Jean-Pierre Werhulst
Illustration musicale : Paul Uyttebrouck
Montage : Jean Depaye
Production : Henri Billen

Comments (0)

Leave a reply

Should you ever have a question, please dont hesitate to send a message or reach out on our social media.